Une nouvelle voie vers les étoiles?

To The Stars AcademyIl y a plusieurs mois, j’ai écrit un billet sur le changement de carrière de Tom DeLonge, anciennement de Blink-182, et un passionné de longue date d’ufologie. Dans une entrevue donnée à l’émission Coast to Coast, il annonçait avoir approché des membres du complexe militaro-industriel avec un projet multimédia pour présenter leur version des faits concernant les ovnis. Sur le coup, bien peu l’ont cru. Qu’est-ce qu’un punk quarantenaire s’imaginait obtenir de la sulfureuse Lockheed Martin, voire de la CIA? Puis, le scandale des courriels de Podesta a éclaté, révélant au grand jour des messages de DeLonge mentionnant entre autres le nom d’un de ses informateurs, ce qui a eu pour effet corollaire de confirmer son histoire même si ça lui tirait le tapis de sous les pieds, lui qui insistait tellement sur la confidentialité de ses sources. S’étant temporairement retiré de la vue du public pour laisser passer la tempête médiatique, il est revenu à la charge en donnant d’autres entrevues, notamment à l’émission de Jimmy Church, Fade to Black, pour déclarer qu’une annonce importante allait être faite au cours de l’été. Finalement, avec quelques semaines de retard, le projet a été dévoilé hier.

La compagnie de DeLonge vient de lancer l’Académie des arts et de la science To the Stars, une ambitieuse entreprise financée directement par le public et visant à explorer les limites les plus étranges de la science. Sur leur site Web, vous pouvez regarder une courte vidéo de présentation mettant en vedette DeLonge lui-même, ainsi que les principaux responsables du projet (et vous excuserez mes traductions approximatives des titres de chacun) :

  • Chris Mellon, ancien Secrétaire adjoint à la Défense pour le Renseignement
  • Jim Semivan, ancien cadre des Services de renseignement, Direction des opérations, CIA
  • Dr Hal Puthoff, directeur de programmes de recherche scientifique au DOD, à la CIA et à la DIA
  • Steve Justice, ancien directeur des systèmes avancés chez Lockheed Martin (alias Skunk Works)
  • Luis Elizondo, ancien directeur des programmes d’enquête sur les menaces aériennes non identifiées, É-U

Si le dévoilement vous intéresse, je vous recommande aussi la lecture d’un article de Leslie Kean publié en anglais sur le Huffington Post, ou sa traduction française sur Anguille sous roche.

Le projet vise surtout les jeunes avec l’idée de les libérer du paradigme actuel entretenu par les gouvernements et la communauté scientifique en général, le genre « Les ovnis n’existent pas » et « Nous sommes seuls dans l’univers ». Le sujet est tellement ridiculisé que ça en devient lassant, comme si des milliers de témoins étaient sous l’emprise d’une même hallucination collective depuis des décennies. Il existe un phénomène réel qui ne se résume absolument pas à des vaisseaux remplis de petits Gris qui traversent la galaxie pour mutiler des vaches et faire des dessins géométriques dans la campagne anglaise. Le problème est d’une grande complexité et s’étend jusqu’à nos nombreuses mythologies, que l’on parle des dieux, des monstres ou des fées.

Cela dit, rien dans le lancement du projet ne consiste en une divulgation en bonne et due forme, même si des commentaires formulés dans la vidéo risquent d’en faire sourciller plus d’un. Jim Semivan, de la CIA, dit carrément : « Ces choses sont réelles, elles sont là dehors et l’ont été depuis longtemps. Elles arrivent aux gens tout le temps et nous devons les explorer. Nous devons nous réunir pour découvrir de quoi il retourne. » En lisant le contenu du site, vous verrez qu’il est également question d’étudier la conscience, la télépathie, l’ESP et les phénomènes aériens inexpliqués — ou UAP, un terme plus précis que UFO. Bref, l’équipe y va à petits pas en réservant les morceaux plus dérangeants aux entrevues données par DeLonge à des médias consultés par des connaisseurs de l’ufologie et du paranormal. Ce qu’ils ne disent pas encore au grand public, c’est qu’ils ont d’excellentes raisons de croire que la présence des E.T. sur Terre n’a rien d’hypothétique.

À noter, j’ai été ravie de découvrir que parmi les membres de l’Académie se trouvait le Dr Colm Kelleher, qui agit à titre de conseiller en biotechnologie. Avec l’animateur radio George Knapp, il a corédigé l’excellent essai Hunt for the Skinwalker Ranch dont j’ai déjà fait la critique sur ce blogue. L’un des principaux attraits du bouquin était de voir des scientifiques aux prises avec des événements paranormaux sur un ranch acheté par le multimillionnaire Robert Bigelow, un mordu de l’inexpliqué. Incidemment, Bigelow a donné une entrevue à 60 Minutes il n’y a pas si longtemps où il parlait de son intérêt pour le phénomène et de sa conviction que nous sommes visités par d’autres espèces. Mais je digresse.

Je suivrai le projet même si je regarde régulièrement des vidéos avec des informateurs et des dénonciateurs qui font preuve de moins de timidité. J’imagine que DeLonge et son équipe essaient d’établir des bases solides pour leur entreprise avant de présenter des notions jugées plus « woo-woo » par les non-initiés (les Moldus!) et les médias mainstream. Je n’ai pas encore vu l’émission en direct de 40 minutes diffusée sur leur site et j’espère le faire sous peu.

[ Mots-clefs : , , ]

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <b> <i> <a href=""> <blockquote>
Si ce n'est pas déjà fait, veuillez prendre connaissance de nos politiques.

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.