Vault 7

Logo de WikileaksLe 4 février dernier, Wikileaks a commencé à poster des mystérieux tweets sous le hashtag #Vault7. Constitués d’une simple question accompagnée d’une image sans légende, ces messages ne sont pas typiques de cette organisation, qui tend à divulguer sur-le-champ les documents reçus dès qu’ils ont été traités. Les spéculations vont bon train sur la signification de cette campagne. Visiblement, il est grand temps de divulguer quelque chose, mais quoi?

J’hésite encore à traduire le mot « vault », car j’ignore à quoi il fait référence : une chambre forte, une voûte, une enceinte? Quoiqu’il en soit, le mystère est passionnant.


 

What is #Vault7?

What is Vault 7
La première photo nous montre la Réserve mondiale de semences du Svalbard, une chambre forte souterraine sur l’île norvégienne du Spitzberg destinée à conserver dans un lieu sécurisé des graines de toutes les cultures vivrières de la planète, et ainsi préserver la diversité génétique (Wikipédia). Des milliers d’échantillons y sont stockés pour pallier les catastrophes locales, qu’elles soient naturelles ou accidentelles. La diversité génétique est un aspect crucial quand on sait que les agriculteurs, visant avant toute chose la rentabilité, cultivent à grande échelle les mêmes graines génétiquement modifiées. Plusieurs spécialistes inquiets ont souligné qu’une maladie affectant un type de grain répandu pourrait ainsi éradiquer des récoltes entières.

 

Where is #Vault7?

Where is Vault 7
Le tweet du 5 février est assorti d’une photo datant de 1945 nous montrant le butin nazi découvert par la 90e division d’infanterie américaine dans une mine de sel à Merkers, en Allemagne. Le butin était constitué entre autres de tableaux volés, mais aussi de lingots d’or et de sacs de pièces d’or provenant de plusieurs pays. Après la guerre, une partie de ce butin particulier a été redistribué aux nations volées et aux victimes de l’Holocauste, mais à plus grande échelle, une grande partie du trésor nazi dans son ensemble a disparu. Depuis, il a fait l’objet de toutes sortes de théories et même d’une poursuite intentée par des victimes de l’Holocauste contre… le Vatican et l’ordre franciscain.

Dans un autre ordre d’idées, une ironie est à souligner ici. Après la Deuxième Guerre, les États-Unis sont devenus le pays le plus riche de la planète, en détenant déjà quelque chose comme un tiers des provisions d’or. En pleine reconstruction, les pays européens se voyaient obligés de payer en or pour relancer leur économie. Tout cet or a par la suite été stocké dans les chambres fortes new-yorkaises de la Réserve fédérale. Intéressant parallèle avec la photo de la cache nazie.

 

When is #Vault7?

When is Vault 7
Changement de décor. Nous voyons ici un moteur Pratt & Whitney F119 en phase de test dans un hangar insonorisé de la base de Langley. Développé entre les années 1980 et 2000, cet engin propulse les F-22, ces fameux avions furtifs des Force aérienne des États-Unis. L’une de ses caractéristiques est sa capacité d’atteindre des vitesses supersoniques sans utiliser la postcombustion. Trois compagnies du complexe militaro-industriel l’utilisent : Lockheed Martin, Northrop et Boeing. Ce n’est pas clair si l’indice du tweet est le moteur lui-même ou bien l’endroit où il est testé.

 

Who is #Vault7?

Who is Vault 7
Vous connaissez déjà ces bouilles : Bradley/Chelsea Manning, Julian Assange et Edward Snowden. Loués par les uns et honnis par les autres, ils sont les dénonciateurs les plus connus de la planète. Ces affiches proviennent du site du Center for Development of Security Excellence (CDSE), une filiale du Département de la Défense des États-Unis, dans sa série « Espionnage ». Si vous jetez un coup d’œil à la série actuellement en ligne, vous noterez que le trio maudit n’y figure pas. Certains ont d’abord pensé que les affiches du tweet étaient une parodie de Wikileaks. Cependant, sur le site de Quartz Media, on assure que les affiches de Manning, Assange et Snowden ont bien été produites par le CDSE et qu’elles étaient téléchargeables sur son site de 2014 à 2016. (Cela dit, il n’est pas exclu que le Centre ait produit ces affiches à la blague.)

 

Why is #Vault7?

Why is Vault 7
La photo du soudeur provient du site de la Whiteman Air Force Base, dans un article intitulé « Keeping structures strong ». D’après la légende, nous voyons le sergent d’état-major Adam Boyd, un ingénieur civil de la 509e escadre, occupé à souder la lame niveleuse d’un chasse-neige. Ce genre d’activité permettrait à l’Air Force de faire des économies sur des pièces fabriquées par des entreprises civiles. Jusqu’ici, rien de bien révélateur; Boyd mentionne au passage que son équipe entretient entre autres des portes de chambre forte, mais sans plus. Voici ce que Wikipédia raconte sur la 509e escadre : « Le 509th Bomb Wing (509 th BW, 509e Escadre de bombardement), est la seule unité de bombardement du Global Strike Command de l’United States Air Force équipée de bombardiers furtifs B-2A. Le wing est basé à Whiteman Air Force Base dans le Missouri. » Encore des bombardiers furtifs! En prime, on apprend que cette escadre tire ses racines de la Deuxième Guerre mondiale, dans la foulée du projet Manhattan. Je vous laisse lire l’article.

 

How did #Vault7 make its way to Wikileaks?

How did Vault 7 make its way to Wikileaks
La question à cent dollars, surtout qu’on ignore encore à quoi Vault 7 fait référence. La photo du sixième tweet n’a rien de réjouissant, déjà parce qu’elle provient des archives de la Stasi — le service de police politique, de renseignements, d’espionnage et de contre-espionnage de la République démocratique allemande (RDA) avant la chute du mur de Berlin. Vous la trouverez entre autres sur le site des Open Society Foundations, la 16e d’une série de 22. Je vous traduis la légende : « Lorsque les boîtes à lettres étaient surveillées par les agents de la Stasi, chaque personne postant une lettre était photographiée. Certains films trouvés dans les archives de la Stasi montrent aussi des gens en tenue civile qui vident la boîte à lettres une fois la surveillance terminée. » Ce tweet est une référence directe à l’État orwellien, ce que plusieurs pays occidentaux sont devenus depuis le 11 septembre. Ça me rappelle une entrevue avec Thomas Drake, un autre ex-employé dénonciateur de la NSA, qui comparait les pratiques actuelles des États-Unis avec celles de la RDA. (Lors de ses années dans l’Air Force, avant de travailler pour la NSA, il s’était spécialisé dans la surveillance électronique des télécommunications de la RDA; il sait donc de quoi il parle.) Détail qui n’a peut-être rien à voir, les Open Society Foundations ont été créées par ce bon vieux George Soros, le milliardaire américain qui fait grincer les dents des adeptes des théories du complot.

Comme vous le voyez, nous nageons en plein mystère. Vous remarquerez qu’il n’y a que six tweets en tout, et que Vault 7 peut très bien faire référence à un 7e tweet plus révélateur. D’aucuns font remarquer que si le FBI a déjà rendu publique la sixième partie de son enquête sur Hillary Clinton (comme on peut le voir sous le premier tweet), Vault 7 pourrait être la septième partie, la plus explosive. Incidemment, ces fichiers sont mis en ligne sur un site nommé The Vault où vous trouverez tous les documents rendus publics sous la loi américaine de l’accès à l’information.

Parmi les théories populaires, l’on avance que ces tweets font référence au scandale des courriels de Hillary Clinton, aux dessous du 11 septembre 2001, aux dépenses militaires et gouvernementales, au trafic humain, et même à la septième extinction. Anonymous Scandinavia mêle les cartes avec des indices supplémentaires, mais personnellement, je nage dans la confusion la plus totale. Et vous, avez-vous des hypothèses?

6 Commentaires

  1. Daniel Sernine

    Wikileaks qui se lance dans le canular?
    Déjà que l’organisation a perdu pas mal de crédibilité en causant l’accession au pouvoir de Trump… :O/

    • Il y a beaucoup de méchantes rumeurs qui courent au sujet de la famille Clinton. Si elles s’avèrent fondées, Trump semblera un moindre mal. Sinon, ma foi… on le regarder tout casser en se félicitant de vivre au nord de la frontière.

  2. Daniel Sernine

    Le réseau de traite d’enfants basé au sous-sol d’une pizzeria du New Jersey, par exemple? :O/

    • Le fameux pizzagate? Quelle histoire! Je ne sais pas si ça va déboucher sur du concret ou rester au stade de parano collective. Ce à quoi je fais référence est plutôt l’utilisation de la Fondation Clinton à des fins qui n’ont rien de philantrope. Il y a aussi le fait que les Clinton sont étroitement associés aux Bush : élire l’un ou l’autre, c’est du pareil au même.

  3. pikachu

    La cocaïne et héroïne dans les céréales , une des manière que les familles bush/Clinton inonde l’Amérique de ces drogues c’est comme sa que sa passe a la douane dans de simple boite de céréale avec bien sûre le feux vert de l’armé

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <b> <i> <a href=""> <blockquote>
Si ce n'est pas déjà fait, veuillez prendre connaissance de nos politiques.

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.
  • Derniers commentaires

  • Derniers billets

  • Archives par date

  • Archives par sujet