Pokémon Go: le recensement

Des millions de personnes, à ce qu’on dit, se sont mises dernièrement à parcourir des lieux réels, téléphone intelligent en main, pour révéler puis capturer des créatures virtuelles. La popularité subite du jeu Pokémon Go offre une superbe occasion d’observer les conséquences inattendues d’une nouvelle technologie. Non pas que la réalité augmentée soit née avec ce jeu, loin de là, mais celui-ci en offre une démonstration particulièrement accessible et à grande échelle. Fasciné par le phénomène, j’ai entrepris de recenser des articles signalant les effets secondaires du jeu. Collectionnez-les tous!

(Note: plusieurs des liens mènent à des billets de BoingBoing, qui font chacun référence à une autre source. J’ai lié à BoingBoing plutôt qu’à l’original parce qu’on y trouve souvent des commentaires édifiants de la part de leurs lecteurs technophiles — même si on y peut parfois y perdre beaucoup de temps, aussi.)

 

[ Mots-clefs : , ]
# Les commentaires sont fermés.

3 Commentaires

  1. Les joueurs intrépides de Fraghero ont exploré les alentours d’Area 51 au Nevada pour voir si des Pokémons s’y cachaient. Ils ont été surpris de découvrir des gyms vides dont ils se sont empressés de prendre le contrôle. Ils ont également mis la main sur quelques Pokémons plus rares. On peut voir leur périple en photos.

  2. Daniel Sernine

    Des gymnases vides? Normal, il doit faire tellement chaud, en juillet, au milieu du désert… :O/

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.
  • Derniers commentaires

  • Derniers billets

  • Archives par date

  • Archives par sujet