Diable! — Robert Muchembled

Diable! – Robert MuchembledPour ceux qui ne le connaissent pas, Robert Muchembled est un historien spécialisé dans les mentalités de l’Europe moderne, notamment dans le phénomène de la sorcellerie. Certains se souviendront peut-être de Diable!, paru aux Éditions du Seuil en 2002. En plus d’être un très beau livre abondamment illustré, l’ouvrage trace dans les grandes lignes l’évolution de la représentation du diable de la fin du Moyen Âge à nos jours.

D’abord confiné aux monastères, le diable ne terrorisait que les moines, même s’il n’avait pas encore pris forme du point de vue iconographique. Ailleurs, dans les campagnes, il était un peu le descendant des lutins et des elfes, une créature aux multiples visages avec qui le monde paysan entretenait des liens de familiarité. Les choses ont bien changé avec la Réforme, la Contre-Réforme, les guerres de religion et les missions intérieures par lesquelles on a instillé une sainte frousse de Lucifer à grande échelle, convainquant le peuple que l’âme de chacun était en jeu et que l’Enfer n’avait rien d’une plaisanterie. Le temps des bûchers s’est ensuivi, surtout dans le Saint-Empire romain germanique. Pendant cette période, des milliers de gens (surtout des femmes) que l’on soupçonnait de pactiser avec le Malin ont été soumis à la torture et exécutés.

Le massacre a heureusement pris fin avec l’avènement des Lumières et des avancées de la science, le démon étant relégué à la superstition, pour ensuite devenir une notion plus intériorisée et moins magique. Mais Lucifer n’a pas été oublié pour autant et il est resté un thème populaire dans l’art et la littérature jusqu’à nos jours. Le surnaturel a toujours le vent dans les voiles, entre autres au cinéma et à la télé, sous forme de vampires, de zombis, de monstres en tout genre. Dans la vraie vie, ceux qui le prennent encore au sérieux font partie d’une frange de croyants plus extrémistes. Dans la sphère occidentale, par exemple, mentionnons les prêtres exorcistes et les fondamentalistes américains.

Pour la richesse des informations et les superbes images de l’ouvrage, laissez-vous tenter…

Diable! – Robert Muchembled
 
Diable! – Robert Muchembled
 
Diable! – Robert Muchembled
 
Diable! – Robert Muchembled

# Les commentaires sont fermés.

5 Commentaires

  1. Gen

    Muchembled, c’est le Patrick Sénécal des historiens! lol! Est-ce qu’ils ont réédité l’ouvrage? La dernière fois que j’ai voulu me le procurer, il n’en restait plus nulle part.

    • On peut encore se procurer une version usagée en bon état sur amazon.ca à prix raisonnable. La version anglaise, elle, est vendue à vil prix sur amazon.com.

    • Gen

      Lol! Ah ouais, je me rends compte de quelque chose : la dernière que j’ai voulu me le procurer, c’était en 2005, alors Amazon n’était pas mon premier réflexe.

      Comme je sais que tu aimes la thématique, je te suggère « Passion Femme » et « La sorcière au village » du même auteur. Moins visuel, mais ça se lit aussi bien! :)

    • Je devrais peut-être me procurer l’intégrale sur le sujet — encore faut-il que je trouve le temps de lire tout ça! J’ai hâte que vienne l’époque où l’on pourra se télécharger des livres directement dans la cervelle.

  2. Philippe-Aubert Côté

    C’est un magnifique bouquin :-) J’en ai un exemplaire, un « petit » cadeau que je m’étais offert il y a longtemps, pendant le B.Sc. :-) Je le feuillette de temps en temps.

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.
  • Derniers commentaires

  • Derniers billets

  • Archives par date

  • Archives par sujet