Solaris a 40 ans!

Solaris 192L’Halloween approche et je viens de recevoir par la poste une poignée de bonbons: le numéro 192 de la revue Solaris — spécial 40e anniversaire.

Je lis Solaris avec plaisir depuis… bientôt dix vingt ans, j’imagine (ouais, je vieillis…). Je l’ai vue passer du grand format au format compact, j’ai vu l’intérieur se colorer, le look évoluer, je l’ai vue se dédoubler — version papier et version numérique. Une revue essentielle dans l’évolution de la littérature de genre en français.

Pour ce quarantième anniversaire, Solaris s’offre quarante auteurs. Quarante auteurs ayant déjà publié dans la revue, et qui ont été invités à pondre chacun une fiction de 750 mots maximum sur un thème ou un sous-genre précis: space opera, morts-vivants, post-humanisme… tout y passe.  Vous les trouverez en ordre d’ancienneté, à commencer par Norbert Spehner, le grand fondateur. Celui-ci signe aussi un bref édito sur les débuts de la revue, suivi de Joël Champetier qui parle de ce numéro anniversaire, puis de Jean Pettigrew qui revisite l’avenir de la revue.

Parmi les auteurs, vous trouverez notre équipe réunie: Laurine, Christian et moi-même signons chacun un texte. De plus, Christian vous offre sa chronique Sci-néma habituelle, et vous reconnaîtrez les oeuvres de Laurine sur certaines des couvertures d’anciens numéros reproduites avec chaque fiction (pour chaque auteur, je crois, la couverture associée à sa première publication dans Solaris). Je vous invite à consulter le sommaire pour connaître la liste complète des auteurs, dans laquelle vous reconnaîtrez bon nombre d’incontournables et plusieurs des meilleures nouvelles plumes du milieu.

J’imagine que ce numéro sera disponible en librairie sous peu (si vous l’apercevez, laissez-le nous savoir). C’est à ne pas manquer: pour le calibre des auteurs, pour la variété des textes, pour ce fameux nombre, aussi, ces quarante ans qui constituent tout un exploit. Joyeux anniversaire à Solaris!

[ Mots-clefs : ]
# Les commentaires sont fermés.

2 Commentaires

  1. Je viens de recevoir ce magnifique numéro. Joyeux anniversaire à Solaris et un grand bravo à tous ceux qui ont participé à cet exceptionnel collectif.

  2. Daniel Sernine

    Solaris, la plus ancienne revue de SF francophone, encore vivante, au monde.
    J’écris «encore vivante», parce que d’autres revues avaient été fondées avant 1974, mais ont cessé de publier depuis (certaine plus d’une fois…)

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.
  • Derniers commentaires

  • Derniers billets

  • Archives par date

  • Archives par sujet