Prometheus pour les nuls

Carlos Poon a résumé le scénario de Prometheus sous forme de pictogrammes. C’est d’une limipidité admirable.

[Prometheus par Carlos Poon]

 

Enfin, ceux qui sont intéressés par le véritable Prométhée peuvent se bidonner en lisant les 600 vignettes de Mark Weinstein.

[Promethée par Mark Weinstein]

[ Mots-clefs : , ]
# Les commentaires sont fermés.

3 Commentaires

  1. Daniel Sernine

    Malheureuse, tu viens de me faire perdre une précieuse demi-heure! :O/

  2. Ah ben diantre! Un dessin qui explique… ce que j’ai déjà compris en écoutant Prometheus! :-)

    (Quoique je ne suis pas toujours sûr d’avoir compris le début: le sacrifice de l’ingénieur…? J’ai cru sur le coup que c’était pour créer la vie sur Terre mais son ADN semble détruit… et il y a encore plein d’autres trucs qui ne marchent pas…)

    Maintenant, il faut qu’ils produisent des dessins expliquant tous les hiatus dans ce film… Ce qui devrait prendre 600 vignettes :-)

  3. @Daniel: Tss, pense à ce malheureux qui souffre tout en étant une source de rigolade. C’est vraiment ajouter l’insulte — ou le sel — à la plaie ouverte.

    @Philippe-Aubert: Je soupçonne qu’il y a des spectateurs qui sont sortis du cinéma en se grattant la tête, d’où cette affiche d’intérêt public. Et comme l’explique Peter Watts dans un intéressant billet sur son blogue, les scénaristes ont probablement lâché l’école après la 3e année et n’ont jamais vu un épisode d’Animal Planet ou de CSI. Quelque chose comme ça.

    J’ai un peu abandonné l’idée que le cinéma et la télé puissent générer un jour une histoire où les éléments même les plus superficiellement scientifique n’auront pas été passés à la moulinette pour être donnés aux amateurs de manger mou.

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.
  • Derniers commentaires

  • Derniers billets

  • Archives par date

  • Archives par sujet