En attendant Boréal‭ ‬2007

Les lecteurs assidus de Fractale Framboise savent sans doute que le grand congrès annuel de la science-fiction et du fantastique canadien-français aura lieu à partir de vendredi.‭ ‬Boréal‭ ‬2007‭ ‬prendra place au septième étage du pavillon Hall de l’université Concordia à Montréal de‭ ‬9h30‭ ‬vendredi,‭ ‬le‭ ‬27‭ ‬avril à‭ ‬18h00‭ ‬le dimanche‭ ‬29‭ ‬avril.‭ ‬Les détails de la programmation sont disponibles sur le site web du congrès.

Boréal‭ ‬2007‭ ‬a une saveur unique cette année puisqu’il est tenu en conjonction avec la‭ ‬34e convention nationale française de science-fiction.‭ ‬Oui,‭ ‬française comme franco-européenne:‭ ‬Près d’une vingtaine de fans francophones de France et de Belgique prendront l’avion pour venir passer quelques jours à Montréal pour visiter et échanger avec les lecteurs et écrivains d’ici.

De plus,‭ ‬Boréal‭ ‬2007‭ ‬accueillera une brochette incomparable d’invités anglophones.‭ ‬Laissez-moi vous en dresser la liste…

Geoff Ryman:‭ ‬Écrivain inclassifiable,‭ ‬il a écrit au moins un livre qui vous plaira…‭ ‬même si je suis incapable de déterminer lequel vous fera un effet particulier.‭ ‬En ce qui me concerne,‭ ‬c’est Air qui m’a époustouflé,‭ ‬un roman de science-fiction génial portant sur le tiers monde…‭ ‬et beaucoup plus.‭ ‬Les internautes vétérans se souviendront sans doute de‭ ‬253,‭ ‬un roman hypertexte toujours disponible gratuitement ailleurs sur le web.‭ ‬D’autres mentionneront Was,‭ ‬Lust,‭ ‬ou un autre de ses‭ ‬9‭ ‬romans.‭ ‬Dans les congrès anglophones,‭ ‬les lectures et discours de Ryman sont très courus:‭ ‬ne manquez pas ses prestations à Boréal.‭ ‬Ryman a reçu une foule de prix‭ (‬World Fantasy,‭ ‬BSFA,‭ ‬Clarke,‭ ‬Campbell,‭ ‬Dick et Tiptree‭) ‬et est présentement en nomination pour un prix Hugo pour sa nouvelle‭ « Pol Pot’s Beautiful Daughter (Fantasy) » (format PDF)

James Morrow:‭ ‬Un autre écrivain inclassifiable,‭ ‬Morrow écrit de la fantaisie comme vous n’en avez jamais lu ailleurs,‭ ‬des fables satiriques où il rigole des folies de la race humaine.‭ ‬Pour plusieurs,‭ ‬Morrow est avant tout l’auteur de Towing Jehovah,‭ ‬un techno-thriller hallucinant où des marins d’un super-pétrolier doivent déplacer le corps de Dieu à travers l’Atlantique en évitant les attaques des forces aériennes athées.‭ (!) ‬Mais Morrow a écrit beaucoup plus,‭ ‬et chacun de ses livres est une découverte charmante.‭ ‬Morrow a reçu le World Fantasy Award et deux prix Nebula, et sera à Boréal en partie pour faire la promotion de son anthologie The SFWA European Hall of Fame,‭ ‬qui réimprime en traduction certaines des nouvelles de SF les plus marquante du continent Européen.

Brian Hades:‭ ‬Éditeur en chef des presses Edge,‭ ‬sans doute la maison d’édition de SF&F canadienne-anglaise la plus connue. On connait très peu de choses sur Mr. Hades, à l’exception de son désir de publier la meilleure SF&F qu’il peut trouver. Si vous le croisez, n’oubliez pas de lui parler de la série Tesseracts

David Hartwell:‭ ‬Une légende vivante du monde de la SF&F anglophone,‭ ‬il n’est pas exagéré de dire que Hartwell a façonné une bonne partie du genre que vous connaissez aujourd’hui.‭ ‬Il a été le directeur littéraire debeaucoup plus d’une centaine de romans depuis ses débuts au début des années‭ ‬1970s,‭ ‬de James Tiptree Jr.‭ ‬à Charles Stross.‭ ‬Il est,‭ ‬de facto,‭ ‬le directeur littéraire de pratiquement toute la hard-SF anglo-canadienne,‭ ‬de Robert J.‭ ‬Sawyer à Karl Schroeder à Peter Watts à Joël Champetier‭ (‬pour‭ ‬The Dragon’s Eye‭)‬.‭ ‬En plus de son travail comme directeur littéraire,‭ ‬il continue de co-éditer sa série d’anthologies annuelles Year’s Best SF avec Kathryn Cramer,‭ co-‬dirige le New York Review of Science Fiction,‭ ‬co-administre le prix Philip K. Dick,‭ ‬assemble occasionnellement d’énormes anthologies et assiste à près d’une douzaine de congrès par année.‭ ‬Il a reçu le World Fantasy Award à deux reprises,‭ ‬a finalement reçu son premier prix Hugo l’an dernier après‭ ‬trente-trois‭ ‬nominations et est présentement en nomination pour trois autres Prix Hugo.‭ ‬Ne vous prosternez pas devant lui mais,‭ ‬de grâce,‭ ‬faites un effort pour assister à son entrevue (Samedi, 16h) si la SF anglophone vous intéresse!

Jo Walton:‭ ‬Déjà une habituée de Boréal,‭ ‬Jo Walton n’est certainement pas à prendre pour acquis:‭ ‬déjà récipiendaire d’un prix Campbell et d’un World Fantasy Award pour l’excellent Tooth and Claw,‭ ‬voilà qu’elle se retrouve en nomination pour un prix Nebula et Locus pour Farthing,‭ ‬son roman le plus récent.‭ ‬De plus,‭ ‬elle a récemment acquise une certaine notoriété Internet pour avoir proposé l’International Pixel-Stained Technopeasant Day,‭ ‬une journée où les écrivains professionels étaient encouragés à‭ « ‬libérer‭ » ‬gratuitement une de leurs histoires sur Internet.

Kathryn Cramer:‭ ‬Co-anthologiste de plusieurs collections avec David G.‭ ‬Hartwell,‭ ‬elle co-dirige également le New York Review of Science-Fiction,‭ ‬et maintient un blog fascinant sur des enjeux allant de la SF aux agissements des milices paramilitaires autour du monde.‭ Une de ses illustrations a été employé sur la page couverture de la vénérable revue Nature. ‬Elle est présentement en lice pour un Prix Hugo pour ledit NYRSF.

Glenn Grant:‭ ‬Écrivain Montréalais qui n’écrit définitivement pas assez souvent,‭ ‬il a co-édité les anthologies Northern Stars et Northern Suns,‭ ‬vu ses nouvelles ré-imprimées dans des anthologies Year’s Best et a récemment vu sa nouvelle‭ «‬Dérive mémétique‭» ‬réimprimée dans Solaris 160.‭ ‬Demandez-lui ce qu’il a pensé de son passage au festival Burning Man‭!

…et il y aura peut-être quelques surprises supplémentaires.

Bref,‭ ‬soyez des nôtre:‭ ‬Venez faire un tour à l’université Concordia pour une fin de semaine de discussions,‭ ‬de rires et d’amis potentiels qui n’attendent que vous‭!

(Fractale Framboise sera sur place,‭ ‬bien sûr.‭)

# Les commentaires sont fermés.

2 Commentaires

  1. Raymond DUMOULIN

    Wow!

    Ça a été pour moi une autre belle visite au congrès. Ça m’a fait du bien! Les invités aux conférences étaient des gens de poids et les discussions très stimulantes. J’ai même eu droit à une lampée d’excellente bière de la part d’un gentil monsieur Belge.

    Chimay. Une bière qui est fabriquée en Belgique par des frères Trappistes qui se boit chaude, tant sa saveur est fine. Une brune au goût aussi subtil que celui d’une blonde.

    Il n’y a pas d’occupation plus solitaire que celle de celui ou celle qui écrit dans le « gen-dre » que l’on appelle horreur ou horreur-fantasy, et que je définis comme une forme d’homéopathie. Comme d’habitude, ça m’a fait du bien de me retrouver dans une « crowd » qui ne me perçois pas comme une sorte de pestiféré. C’est principalement ce qui m’attire au congrès Boréal.

    J’ai même eu droit à une réponse sensée à ma question-fétiche :

    « Comment Dan Brown est-il devenu un bestsellersaurus en écrivant des thrillers merdiques? » (l’histoire alternative du Christ-Marie Madeleine est bonne ; c’est son écriture pourrie, son abus du « Deus ex Machina » qui m’ont révolté)

    Réponse du panel d’experts :

    « Brown écrit pour des gens qui ne lisent un bouquin qu’une fois toutes les deux années. »

    Cool! J’ai donc obtenu une vraie bonne réponse à une question qui m’achalait depuis un bon bout de temps.

    Quelquefois, la vérité est plus inquiétante que la fiction…

    Un excellent Boréal!

    Râ-Amon

  2. Oui, nous avons même eu la chance de sentir les relents de cette bière dimanche matin. On en a copieusement renversé sur la table ;)

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.