Prix Hugo 2006 : Les autres catégories

Outre les fictions, les Prix Hugo 2006 sont remis dans pas moins de neuf autres catégories –ou dix, si on inclus le prix John W. «not a Hugo» Campbell. Ces catégories donnent une bonne excuse pour s’intéresser aux autres aspects de la SF d’aujourd’hui. Donc, dans un ordre approximatif…

Autre livre

  • Science Fiction Quotations (Gary Westfahl)
  • The SEX Column and Other Misprints (David Langford)
  • Soundings: Reviews 1992-1996 (Gary K. Wolfe)
  • Storyteller (Kate Wilhelm)
  • Transformations (Mike Ashley)

Ayant lu ou longuement feuilleté trois des nominés, ma préférence va à Soundings, simplement parce que je suis un grand amateur de critiques SF et Gary K. Wolfe est un des pros dans le domaine. Ceci dit, ne manquez pas The SEX Column pour une collection de courts textes de Langford sur une foule de sujets variés. Science Fiction Quotations est un livre de référence impressionnant, mais j’attends déjà une deuxième édition révisée et étendue. Transformation m’intéresse en théorie, mais j’ai surtout hâte de me procurer Storyteller dès que possible.

Présentation Dramatique (Longue)

  • Batman Begins
  • The Chronicles of Narnia
  • Harry Potter IV
  • Serenity
  • Wallace & Gromit

Ayant vu tous ces films dès leur sortie, je réitère ce que j’ai dit ailleurs : La liste est représentative de l’année, Wallace & Gromit est sans doute mon film préféré des cinq mais le Hugo devrait être (et sera) décerné à Serenity. Joss Whedon sera sur place pour l’accepter. Les applaudissements subséquents causeront The Big One. Étant dans l’audience à Anaheim lors de la remise des Prix, je serai un des premiers plongés dans l’abîme infernal de la faille de San Andreas ainsi ouverte. Oh, l’embarras.

Présentation Dramatique (courte)

  • Battlestar Galactica: « Pegasus »
  • Doctor Who: « The Empty Child » & « The Doctor Dances »
  • Doctor Who: « Dalek »
  • Doctor Who: « Father’s Day »
  • Jack-Jack Attack
  • Lucas Back in Anger
  • Prix Victor Hugo Awards Ceremony

Ais-je déjà dit que les séries télévisées n’ont aucune traction sur moi? Je reste sans avoir vu cinq des sept nominés : mon bulletin de vote restera blanc pour cette catégorie. En revanche, je vous recommande d’aller lire la retranscription du Prix Victor Hugo Awards Ceremony, pour quelques rires profondément galliques.

Meilleur éditeur

  • Ellen Datlow
  • David G. Hartwell
  • Stanley Schmidt
  • Gordon Van Gelder
  • Sheila Williams

Hartwell est définitivement au sommet de ma liste, bien que je soupçonne que Datlow récoltera le prix à nouveau, en partie dû à la fin abrupte de Sci-Fiction à la fin 2005. Pour le reste, Schmidt, Gelder et Williams exemplifient the big three… et Gardner Dozois est heureusement nulle part sur la liste!

Artiste Professionnel

  • Jim Burns
  • Bob Eggleton
  • Donato Giancola
  • Stephan Martiniere
  • John Picacio
  • Michael Whelan

Regardez dans ma bibliothèque, et vous trouverez des volumes fort dispendieux de ces six excellents artistes. En bon geek cartésien, mes préférences sont à peu près les suivantes: Martiniere; Burns; Giancola; Whelan; Eggleton puis Picacio. Ceci dit, je ne serais pas déçu par aucun résultat — à l’exception de Whelan et Eggleton, qui ont déjà amplement de fusées sur leurs étagères sans se distinguer particulièrement en 2005.

Semiprozine

  • Ansible
  • Emerald City
  • Interzone
  • Locus
  • The New York Review of Science Fiction

Une autre excellente catégorie où n’importe quel gagnant serait acceptable, bien qu’il serait temps de laisser des Hugos à d’autres publications qu’Ansible et Locus. Je reste dévoué à Emerald City, mais mon favori sentimental cette année est sans doute The New York Review of Science Fiction.

Fanzine

  • Banana Wings
  • Challenger
  • Chunga
  • File 770
  • Plokta

Plongeons donc dans l’enfer circulaire du vieux fanzinat. Un de ces fanzines (Banana Wings) n’a aucune présence en ligne, ce qui est de plus en plus curieux étant donné l’époque eFanzine.com et la distribution limitée du fanzine. Respectons ce choix (après tout, Banana Wings a une excellente réputation), mais reconnaissons qu’il est impossible de voter pour eux sans en avoir vu une page, même PDFée. De son côté, Plotka est plus respectable comme communauté et site web que comme fanzine (les éditions 2005 du fanzine n’ont même pas encore été mises en ligne!). La présence en-ligne de File 770 est terriblement brouillon mais le fanzine lui-même est disponible sur eFanzine.com: de l’excellent travail, mais souvent incompréhensible à ceux qui n’ont pas au moins des décennies d’expérience comme fan. Reste donc Challenger et deux numéros de Chunga (9 et 10) comme nominés potentiels : Challenger est accessible, amusant et les articles sont souvent intéressants, mais j’avoue que la mise en page sophistiquée des deux numéros de Chunga publiés en 2005 est le genre de oomph nécessaire pour le mettre en tête de liste. Ceci dit, étant donné ma connaissance fragmentaire de la catégorie, serait-il préférable de ne pas voter?

Fanécrivain

  • Claire Brialey
  • John Hertz
  • Dave Langford
  • Cheryl Morgan
  • Steven H Silver

Premièrement, l’évidence: Langford est aisément le meilleur de ces cinq fanécrivains. Mais étant donné le poids de toutes ses fusées sur son étagère, il a récemment suggéré qu’assez est assez. Des quatre autres nominés, il est difficile de trouver du matériel de Brialey et Hertz, puisqu’ils oeuvrent surtout dans des fanzines papier. Hélas, ce que j’ai fini par lire d’eux n’était guère impressionnant: j’ai eu la nette impression qu’ils écrivaient pour la vieille garde des fanzineux. Reste Morgan et Silver : Bien que je suis assez impressionné par le travail de Silver (et plus particulièrement son fanzine Argentus), je reste encore plus stupéfait de la pugnacité et de l’énergie de Cheryl Morgan et d’Emerald City.

Fanartiste

  • Brad Foster
  • Teddy Harvia
  • Sue Mason
  • Steve Stiles
  • Frank Wu

Le monde du fanzinat SF est bourré d’artistes décidément, euh, non-professionnels. Malheureusement, ces non-professionnels ont défini l’esthétique du domaine au cours des années, avec comme résultat qu’il est embarrassant de montrer la plupart des fanzines de la vielle garde à des mondains. Le défi dans cette catégorie est donc de séparer les joyaux de la gangue. Trois choix sont clairement supérieurs au reste : Le style technocolor de Frank Wu, pas si éloignés de certains pros tels Picacio; l’élégance subtile de Sue Mason et l’humour débridé de Brad Foster (qui reste toujours un favori sentimental depuis Olivia et, plus récemment, son travail pour Noreascon4). Comment choisir…?

Prix John W. Campbell (meilleur nouvel écrivain)

  • K. J. Bishop
  • Sarah Monette
  • Chris Roberson
  • Brandon Sanderson
  • John Scalzi
  • Steph Swainston

Lors de l’annonce des nomination, j’avais écrit «Un conseil: ne pariez pas contre Scalzi» et cela reste mon avis final sur la question. Swaiston et Sanderson ont connu des débuts respectables avec The Year of Our War et Elantris, sans compter les excellentes critiques pour Bishop, Monette et Roberson, mais c’est Scalzi qui a la plus grande audience fanique grâce à son blog. Si le Campbell doit signaler l’arrivée la plus fracassante d’un nouvel auteur, c’est à Scalzi que revient l’honneur.

Prochain billet (dernier dans une série de trois): Une façon particulière de discuter de la catégorie du Meilleur roman.

# Les commentaires sont fermés.
Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.