SLO 2006: Entrevue avec Alexandre Lemieux

(Septième et dernière dans une série d’entrevues réalisées au Salon du Livre de l’Outaouais 2006)

Alexandre Lemieux se décrit comme « geek, artiste et auteur », une description tout à fait confirmée par son blog, une lecture essentielle pour tous les amateurs de SFQ. Ingénieur certifié, il est constamment à cinq minutes de l’onde de choc technologique et possède un site web d’une sophistication à faire pâlir d’envie l’équipe de Fractale Framboise. Depuis quelques mois, il podcaste régulièrement et a ainsi profité du Salon du Livre de l’Outaouais pour mener des entrevues avec des auteurs de SF. Sa nouvelle « Retouche sur le futur » est parue dans Solaris 155.

[Note: Cette entrevue, qui s’est déroulée sous les regards perçants de Laurent McAllister, a été doublement enregistré, et sera corroborée, si nécessaire, par Alexandre lui-même.]

Photo: Alexandre Lemieux au Salon du Livre de l'Outaouais 2006
Podcaster prêt à tout!

Pourquoi les lecteurs devraient-ils lire ton blog plutôt n’importe quel autre?

Aucune raison, ce qui est le problème que tous les bloggeurs ont: Il y en a tellement que, bon… Moi c’est périodique: je vais découvrir un blog et le lire pendant un moment: c’est en rotation. Si quelqu’un tombe sur mon site et que ça peut l’intéresser pendant quelque temps, tant mieux. Ce qui va bien vieillir [sur mon blog], c’est le côté critiques de livres. Le reste, c’est du spontané: je ne suis pas certain que dans cinq ans, ça faudra la peine de lire cela.

Est-ce que ton blog a des qualités sociales ou médicinales?

Très peu. Peut-être pour tuer le temps libre, si on en a trop. Peut-être quelques blagues absurdes de temps en temps, pour démontrer les bienfaits du rire. Sinon, je me tiens loin des sujets médicaux.

Quelle place ton blog occupe-t-il dans tes plans de domination mondiale?

Évidemment, quand je me suis procuré le nom de domaine fortrel.net, c’était la première étape dans mon plan de domination mondiale, plans qui –avec une femme et une enfant- ont été mis sur une tablette jusqu’à, peut-être, une vie ultérieure.

Quel traumatisme tente-tu d’infliger à toute la population canadienne avec ton blog?

J’essaie de rendre le gens les moins productifs que possible. En écrivant le plus de billets insensés et ridicules, les gens passent plus de temps sur mon blog et oublient de payer leur facture d’électricité ou d’aller faire l’épicerie.

Puisque ceci est une entrevue avec Fractale-Framboise, nous devons demander: Pourquoi n’y a-t-il pas plus de framboises sur ton blog?

Je ne sais pas d’où vient cette attaque soudaine: Je fais régulièrement des liens à votre site! Je suis outré!

Si un groupe quelconque doit condamner ton blog et te désigner comme hérétique, lequel préfèrerait-tu?

Il y a sûrement un club de macramé extrême à Gatineau qui doit compter moins que vingt personnes: Ça me suffirait.

# Les commentaires sont fermés.
Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.