Comment meurent les Américains

Je ne suis pas un goth, je ne suis pas particulièrement épris des films d’horreur et ma schadenfreude a définitivement ses limites, mais donnez-moi des statistiques au sujet de la mort et vous venez de me perdre pour quelques minutes. En l’honneur de la sortie du troisième FINAL DESTINATION, voici un document qui énumère vos chances de mourir de tel ou tel accident, tel que basé sur des statistiques américaines de 2002.

Avertissement: Après la (suite…), de l’humour bien noir.

Des statistiques mondaines (48,366 morts véhiculaires, une chance sur 5,953 que ça vous arrive) on s’attarde rapidement aux catégories exotiques. 4 morts en street-cars! 21 à bord de véhicules à trois roues! 6,091 piétons écrabouillés! Évitez les chevaux (118 morts) et prenez donc l’autobus, c’est plus sûr (seulement 43 morts, une chance sur 6,936,307). Non pas que se déplacer est la seule façon d’y passer. Les échelles portent effectivement malheur (406 décès), mais c’est des escaliers (1,598) dont il faut vraiment se méfier, pour ne rien dire des méchants, méchants lits et chaises qui ont clamé 785 victimes.

Qu’est-ce qui est plus dangereux: Piscines ou armes à feu? Comparez 636 accidentellement noyés à 762 accidentellement transpercés et faites la différence. (Mais notez que ces chiffres sous-estiment l’influence de Dick Cheney.) Personne ne sera vraiment surpris d’apprendre que 5 américains sont partis en fumés à l’aide de pièces d’artifices en 2002, et 137 à l’aide d’autres explosifs. L’ex-fermier en moi ne veut rien savoir des 652 décès dus au « Contact with machinery » et encore moins des 23 « Foreign body entering through skin or natural orifice ».

Le chien est le meilleur ami de l’homme à 18 exceptions, ce qui se compare plutôt bien aux 75 « autres mammifères » meurtriers. (Ce total inclut-il les chats et les écureuils?) Les insectes clament 13 personnes, mais les reptiles s’en tirent bien avec seulement 3 décès suite à des morsures de serpents ou lézards. (Ce qui veut peut-être en dire plus sur leur astuce que leur pacifisme; on ne me bernera pas avec de simples chiffres!)

Ne pensez pas que votre bain (352 morts) ou votre lit (509) sont nécessairement plus sécuritaires que les lignes à haute tension (109), ou bien encore du grand vent (13: « High and low air pressure and changes in air pressure ») Le reste de la maison est tout aussi sinistre: 40 personnes y sont passées après un contact avec de l’eau chaude du robinet et les pyjamas de 13 personnes se sont enflammés avec des circonstances mortelles.

Chaud ou froid? Disons que vous avez une chance sur 822,689 d’avoir vraiment trop chaud (350 décès) versus une chance sur 445,729 (646) d’avoir nettement trop froid. Au Canada, bien sûr, nos chiffres sont beaucoup plus décisifs… Sinon, contemplez le catalogue excitant des catastrophe naturelles: Éclairs (66 victimes), Tremblement de terre « et autres mouvements de la terre » (31), tempêtes « cataclysmiques » (63), inondations (9; vraisemblablement plus en 2005) et autres forces de la nature (54). Rien ne sert de vous réfugier dans la stupéfaction de l’alcool, puisque cette substance s’est avéré une séduction fatale dans 355 cas.

Si cela est trop déprimant, vous n’êtes pas les seuls à vouloir en finir: En 2002, 31,655 américains se sont fait violence avec des conséquences terminales, dont 5,486 par empoisonnement, 6,462 par suffocation (y compris la pendaison) et 17,108 par arme à feu. On notera que ce dernier chiffre est presque 50% plus haut que le nombre d’américain tués intentionnellement par d’autres personnes armées (11,829). Si j’interprète correctement « Legal intervention involving firearm discharge », les policiers ont tué 300 personnes en 2002 (une chance sur 959,804 que ça vous arrive) et 67 prisonniers furent exécutés.

Signe des temps, seulement 20 américains sont morts en 2002 d' »opérations de guerre et autres séquelles. » (Une chance sur 14,397,061) Ce chiffre aura considérablement changé depuis 2003…

En prime, en français: Quelques chiffres trop détaillés sur les accidents de trampoline, de pièces d’artifice et de breuvages chauds au Canada en 1996 et 1998.

# Les commentaires sont fermés.

9 Commentaires

  1. Pierre

    Tiens, revoilà le rapprochement entre les piscines et les armes à feu. Je vois que tu t’amuses à faire le lien avec ton précédent billet.
    Celà m’inspire bien quelques réflexions, mais je vais résister à la tentation critique envers Levitt… Je ne voudrais pas jouer constamment les grincheux.

  2. Caroline

    Géniales et hilarantes ces stats ! Merci pour ce sourire matinal, ça commence bien la journée. Mais j’y apprends que ces charmantes bêtes (les écureuils) peuvent causer la mort ?! Alors là…

  3. Daniel

    Mettez vos lunettes et lisez bien…
    … en allant regarder le tableau proposé par Christian, sinon vous vous exposez à des quiproquos comme celui qui m’a.. assailli… lorsque j’ai cru lire «Exposure to intimate mechanical forces», qui avaient fait 2727 victimes. Tant de vibrateurs défectueux? « Power surge suspected in five more dildo deaths»? «Silly Cone Co issues natiowide dildo recall»? Y avait-il un rapprochement à faire avec les 23 morts sous la rubrique «Foreign body entering through natural orifice»?
    Ah, c’était «inanimate mechanical forces»! Ouf!
    (Quand même, je me demande toujours ce qu’est une force mécanique inanimée? Tué par une machine qui était à l’arrêt?)
    Et que penser de ces dix-huit personnes «mordues ou frappées par un chien»! Un vraiment gros chien?
    Et qui aurait cru qu’il existait des lézards venimeux?
    Et tous ces codes, Y10, U01, X84… J’exige de voir ce catalogue, qui prévoit des numéros spécifiques pour «Foreign body entering through natural orifice»,«Bitten or crushed by other reptiles» ou «Inhalation of gastric content»…

  4. Caroline: Il n’est pas dit que certains écureuils sont meurtriers. Mais il est difficile de croire, après avoir parcouru la liste, qu’il y a quelque chose de complètement inoffensif…

  5. Caroline

    Après avoir lu ce résumé, je crois maintenant qu’on peut mourir d’absolument n’importe quoi. Je ferai attention en me couchant, parce qu’il me semble qu’il y a beaucoup de morts reliées de près ou de loin aux lits. ;-)

    Et «Inhalation of gastric content» ? Eeeech !

  6. Joel Champetier

    « Inhalation of gastric content »; ça signifie s’étouffer dans son propre vomi. Généralement pendant une perte de conscience causé par un abus d’alcool. Quant à être frappé par un chien, j’imagine qu’un gros chien qui saute sur un petit enfant peu causer des blessures graves.
    Pour ce qui est des « foreign body entering a natural orifice », on reconnait bien l’esprit mal tourné de Daniel! Ce sont souvent des enfants qui s’étouffent avec une pile, ou autre petit objet.
    Finalement, je suis rassuré de savoir qu’il n’y a eu zéro mort par « other reptiles ». Si je vois un « other reptile » sur mon terrain, je n’aurai pas peur.

  7. Daniel

    Joël, si tu vois un alligator ou un crocodile sur ton terrain, garde-toi quand même une petite crainte…

    p.s.: j’avais bien évidemment compris ce qu’était l’inhalation de matière gastrique, et je ne croyais pas vraiment à «death by dildo»… :o)

  8. Pat

    Chiffres très intéressants.
    Pourriez-vous me donner les sources ? Ce serait vraiment sympa ;-) Merci d’avance.

  9. Pat

    Oups ! Je viens de voir le lien. Merci et bonne continuation ;-)

Un blogue, trois auteurs, une multitude d'univers à explorer.